Il y a 27 ans mourait la Pasionaria.

 

dolores1

« Mieux vaut mourir debout que vivre à genoux », « no pasaran » et bien d’autres, autant de phrases symboles d’une République qui souffre, d’une République opprimée, censurée.

Ces phrases, ce combat contre le fascisme, nous les devons à une femme qui a combattu le franquisme aux côtés des Républicains durant la Guerre Civile d’Espagne (36-39). Quand la démocratie est en danger, il faut des leaders.

Elle fut de ceux-là. La Pasionaria est devenue l’emblème de l’action anti-fasciste à travers le monde.

Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de sa mort, cela fait 27 ans et son combat est plus que jamais d’actualité.

Jusqu’à sa mort, Dolores Ibarruri est restée fidèle au combat révolutionnaire, à l’idéal communiste.

La vieille « Dame en noir », pour toujours, demeurera Pasionaria.

dolores

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s