Massacres du 17 Octobre 1961, un crime d’Etat en France | LCLFN

Le 17 Octobre 1961, alors que la Guerre d’Algérie touche à sa fin, la police française a réprimé dans le sang une manifestation d’Algériens à Paris répondant à l’appel du Front de Libération National (FLN).

Ils manifestent pacifiquement en banlieue et dans la capitale pour protester contre le couvre-feu raciste imposé par Maurice Papon.

Certains furent jetés dans la Seine, d’autres arrêtés et torturés, menant à un bilan (non officiel) de plusieurs centaines de morts.

Un massacre organisé en pleine rue de la capitale a été perpétré, piloté par le ministre de l’Intérieur Roger Frey, le Préfet de police, Maurice Papon, et couvert par Michel Debré, Premier ministre, et le président de la République, Charles de Gaulle.

12165703_10200868220505749_186678167_n (1)

Ce massacre sera occulté très longtemps.

Un couvre-feu imposé en France exclusivement aux Français musulmans a été décrété le 5 octobre. Il l’a été au moment même où les négociations entre la France et le GPRA – le gouvernement provisoire algérien – reprenaient après avoir été interrompues suite à la demande de la France, refusée par le FLN, d’amputer l’Algérie indépendante du Sahara et de ses richesses pétrolières.

Par conséquent, Le FLN appelle à une manifestation pacifique dans les rues de Paris.

files
Pour dénoncer le couvre-feu raciste imposé quelques jours plus tôt aux Algériens et par extension à tous les Maghrébins (obligation d’être sans cesse isolé, et interdiction aux travailleurs algériens de sortir de 20h30 à 5h30, les cafés tenus par des musulmans doivent fermer à 19h…). Cette manifestation rassemble environ 30.000 personnes.

La manifestation contre le couvre-feu compte environ 30 000 personnes

Le préfet de police de Paris, Maurice Papon, qui a reçu carte blanche des plus hautes autorités, dont de Gaulle, lance, avec 7.000 policiers, une répression sanglante.

Il y aura 11.730 arrestations, et peut-être beaucoup plus de 200 morts, noyés ou exécutés, parmi les Algériens

17-octobre-61

La lumière sur l’ampleur du massacre s’est finalement faite à travers des publications, notamment. Le roman policier de Didier Daeninckx [Meurtres pour mémoire, Gallimard, 1984], qui associe la recherche sur le passé de Maurice Papon sous l’Occupation à son rôle en 1961, ou des travaux d’historiens comme La Bataille de Paris, de Jean-luc Einaudi [1990, Seuil], ont joué un rôle.

http://archives.mrap.fr/images/6/6b/TC_oct94.pdf

Et puis avec la constitution d’une association, Au nom de la mémoire, par des enfants issus de l’immigration algérienne, la mémoire a commencé à émerger.

Cliquez sur la galerie :

Le procès de Maurice Papon pour complicité de crimes contre l’humanité en tant que secrétaire général de la préfecture de la Gironde pendant l’Occupation a certainement contribué à ouvrir le dossier du 17 octobre 1961 et à le faire surgir dans l’espace médiatique.

Lors du procès Papon en 1997-1998, des témoins ont parlé de sa personnalité, de son rôle en Algérie et à la préfecture de police de Paris. Parmi eux, Jean-Luc Einaudi, qui a publié une tribune dans Le Monde du 20 mai 1998, où il employait le terme de « massacre » à propos du 17 octobre.

Papon a trouvé bon de poursuivre Einaudi pour diffamation. Il a été débouté de sa plainte. Le terme de « massacre » a été considéré comme légitime par le tribunal.

C’est un véritable tournant.

video-27127406

54 ans après la France n’a toujours pas reconnu sa responsabilité dans les guerres coloniales qu’elle a menées, – en particulier la Guerre d’Algérie – ni dans les drames et les horreurs qu’elles ont entraînés, comme ce crime d’Etat que constitue le 17 octobre 1961.

tampon luttons


SOURCE :

http://rebellyon.info/Le-massacre-du-17-octobre-1961-a-Paris

http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/10/17/17-octobre-1961-ce-massacre-a-ete-occulte-de-la-memoire-collective_1586418_3224.html

http://www.humanite.fr/commemoration-des-massacres-du-17-octobre-1961-samedi-17-octobre-lyon-587087

http://www.lepoint.fr/societe/17-octobre-1961-francais-vous-souvenez-vous-19-10-2014-1873810_23.php

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s