A quoi sert un Conseil Départemental ? Secteurs principaux d’intervention et compétences

Le conseil Départemental intervient dans la vie de tous, dès le début de notre vie et dans tous les domaines.

  • Les centres de Protection Maternelle et Infantile [PMI] : centre dans lesquels les bébés et les mamans sont vus par les puéricultrices/puériculteurs et des médecins de PMI, sans conditions de revenus, ils sont ouverts à TOUS.

►Cette égalité dans les droits à la protection de l’enfance est en grand danger avec la politique de la préférence nationale.

  • L’éducation : les collèges dépendent des Conseils Départementaux. Le Front National aime à faire croire qu’ ils vont intervenir dans les collèges en matière d’ instruction notamment en parlant des intervenants dans les collèges. Cela est faux !

Tout ce qui a rapport avec l’enseignement dépend uniquement du ministère de l’éducation nationale, rien ne peut se faire sans l’aval du rectorat. Les conseillers départementaux n’ont absolument aucun droit décisionnaire en la matière.

Seul le personnel hors enseignement dépend directement du Conseil Départemental.

►Avec des Conseillers Départementaux FN, les collégiens ne seront pas tous mis sur un pied d’égalité, notamment au niveau des activités périscolaires qui elles dépendent des actions départementales : activités de jeux, musicales, sportives pendant les heures d’inter-cours, de récréation de la pause déjeuner du midi etc

►Que dire aussi de la prévention niveau planning familial qui est encadrée par le personnel infirmier du collège qui lui dépend aussi du Conseil Départemental ?

Quand des députés européens FN votent massivement contre le droit à l’avortement et le droit à la contraception, on ne peut pas attendre que cette prévention anonyme puisse avoir lieu. Or, elle est capitale au niveau de la santé de nos enfants de par l’écoute et les conseils anonymes.

  • Le RSA : on aura bien compris que la politique menée en matière de RSA par un conseiller départemental FN sera une politique fermée et basée sur la préférence nationale. Les conséquences seraient désastreuses et on verrait de plus en plus de parents avec leurs enfants sans ressources dans la rue..

  • Le logement pour TOUS : la préférence nationale serait un des critères retenus par un conseiller départemental FN lors des commissions d’attribution des logements.
  • L’ action pour toutes les générations : les conseillers départementaux doivent avoir à coeur de mener une politique favorisant la mobilité et l’insertion des 18-25 ans et de réaliser des plans départementaux pour l’autonomie de nos aînés ou des personnes malades et handicapées de tous âges.
  • Les associations : rien dans les programmes du FN à ce niveau-là ! Et pourtant, les aides du Conseil Départemental sont très importantes pour les associations, et les collectivités territoriales travaillent beaucoup en lien avec les associations, que ce soit en matière de culture, de solidarité, d’insertion, de sports, de loisirs. Bref dans tous les domaines auxquels se sont attaquées les mairies FN aux élections municipales.

Les candidats FN sont très clairs dans leur programme au sujet des associations. Nul doute quelles seront les premières à supporter les frais dune politique Front National. Pas de subventions aux associations communautaristes : cela veut dire l’asphyxie du monde associatif et du tissu associatif et du lien socio-culturel et solidaire.

 ► Les conseillers départementaux sont aussi les Grands Électeurs qui vont élire, en nous représentant, les sénateurs. Danger encore du vote Front National aux départementales .

Notre vote des 22 et 29 mars prochains aura des influences électorales dans le futur. TOUT vote a des conséquences.

Hénin-Beaumont où dès son arrivée le maire FN Steeve Briois a mis dehors de son local la Ligue des Droits de l’Homme. Ce fut d’ailleurs sa première action.

Les Conseils Départementaux ont des domaines de compétences auxquels se sont attaqués en premier au niveau local les mairies Front National.

  • La culture, les associations, la solidarité, la proximité.

La culture attaquée:

– Le maire de Luc en Provence a annulé le festival techno Amne’zik, seulement 3 mois après son accession à la mairie.

Béziers, Robert Ménard, dont l’élection a été soutenue par Marine le Pen, a décidé de supprimer le poste de directeur des théâtres de la ville.

Lors de la campagne des municipales 2014, le Front National n’avait pas hésité à prévenir que «rap et techno, qui ne sont pas des expressions musicales» seraient «évidemment privés de tout soutien public». Etc...

Le monde associatif.

–  Mantes-la-Ville, comme à Hénin-Beaumont le maire a supprimé son local à la Ligue des Droits de l’ Homme.

– Dans la case des promesses, le FN promet de refuser  » les subventions aux associations communautaristes  »

Départementales : dans les Hauts-de-Seine, un tract du FN cible les  » cours de danse africaine et orientale  »

A Hénin-Baumont : ingérence dans l’association  du Souvenir Français qui craint qu’elle ne pourra plus intervenir dans les classes et donc la fin du devoir de mémoire lié à la guerre d’Algérie.

http://m.lavoixdunord.fr/region/la-mairie-d-henin-beaumont-ne-veut-pas-du-nouveau-ia34b0n2715636

http://lelab.europe1.fr/Departementales-dans-les-Hauts-de-Seine-un-tract-du-FN-cible-les-cours-de-danse-africaine-et-orientale-22136

http://www.frontnational.com/videos/conference-de-presse-marine-le-pen-defend-une-reforme-des-subventions-de-letat-aux-associations/

La solidarité, la proximité.

►Le FN n’a aucun discours de solidarité ni de proximité, une plainte a d’ailleurs été déposée par l’Association « La Maison des Potes » pour incitation à la discrimination dans ses mairies pour l’attribution des logements sociaux en appliquant la préférence nationale.

En matière de politique de solidarité, le Front National bafoue les Droits de l’Homme les plus élémentaires et qui ont valeur de principes constitutionnels, c’est-à-dire consacrés et garantis par la Constitution de notre République.

Rappelons que le Front National est un parti antirépublicain à bien des égards.

http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/05/22/plainte-contre-le-fn-pour-incitation-a-la-discrimination-dans-ses-mairies_4424031_823448.html

► Le Font National préfère les termes de sécurité et tranquillité, en dispensant une politique de la terreur, à ceux de solidarité et proximité.

Béziers, Robert Ménard a armé sa police municipale et a mené une campagne d’information choc basée sur la peur et l’intimidation. La lutte contre l’islamisation  » est d’ailleurs au  » programme du FN  » pour les élections départementales.

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2015/02/12/25002-20150212ARTFIG00108-beziers-le-nouvel-ami-de-la-police-municipale-indigne-la-gauche.php

Le leitmotiv des professions de foi des candidats FN est l’insécurité, la fraude fiscale, la lutte contre l’islamisation. Bien loin des besoins des départements. Mais comme le dit un candidat :

 » Le département, c’est de la gestion, du bon sens. C’est pour ça qu’on n’a pas trop de programme… « 


Pour aller plus loin :  http://www.lanouvellerepublique.fr/Deux-Sevres/Actualite/Politique/n/Contenus/Articles/2015/03/16/On-me-demande-notre-programme-je-dis-quoi-2258556

►►Suivre la page Facebook : Contre la censure du net, liberté d’expression inaltérable


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s