Marine Le Pen à la rencontre de son homologue Néofasciste Italien.

Le 28 février dernier Marine le Pen rencontrait son homologue néofasciste de la Ligue du Nord. Mediapart a dénoncé il y a quelques jours la participation de Marine le Pen à une manifestation organisée à Rome par la Ligue du Nord, aux côtés de Pegida, Aube Dorée et Casapound.

Marine le Pen et Salvini

Marine Le Pen et Salvini

Matteo Salvini, le « cousin italien » de Marine Le Pen

Marine Le Pen et Salvini

  1.  La Ligue du Nord, le FN italien.

La Ligue du Nord est un mouvement italien de droite populiste revendiquant l’indépendance de la « Padanie », Nord Italie, dont Matteo Salvini, son leader, est aujourd’hui l’homme le plus populaire après le Président du Conseil.

« Je connais bien Marine Le Pen et c’est une femme concrète, précise, déterminée, cohérente. Nous avons la même approche pragmatique des choses. Les catégories de droite et de gauche ont démontré leurs limites, ce qui compte c’est que le projet soit valide ou pas. Marine Le Pen a ainsi réussi à convaincre les ouvriers, les immigrés en situation régulière, les artisans et je pense qu’elle sera élue présidente de la République. Nous sommes très proches et je considère donc que c’est une ressource pour les droites européennes en général et italienne en particulier et pas seulement pour la France. ».

L’Euro et l’Europe sont des points sur lesquels le FN et la Ligue du Nord se rejoignent scrupuleusement, mais pas seulement :

  • Salvini considère qu’il n’a pas de dédiabolisation à faire comme au FN car il n’a pas de « diable à exorciser ».

Il invite cependant Aube Dorée, Pegida et Casapound à sa manifestation à Rome.

 

Marine le Pen dit de la Ligue du Nord:

« La Ligue du Nord, ce sont nos alliés … des gens qui sont remarquables »

http://www.courrier-picard.fr/region/doullens-80-marine-le-pen-fn-les-bolchos-de-ia201b0n530425?utm_content=buffer9101e&utm_medium=social&utm_source=facebook.com&utm_campaign=buffer

Le rejet de l’immigration : un point central du programme de Ligue du Nord :

« Je suis le défenseur avant tout du Made in Italy et des travailleurs italiens et c’est pour défendre leurs intérêts que je me suis engagé en politique. Je n’ai rien contre les immigrés en situation régulière qui travaillent, paient des impôts et respectent l’Italie et sa culture sans vouloir imposer la leur. Mais l’immigration ou plutôt l’invasion clandestine est insoutenable et notre situation économique catastrophique ne nous permet pas d’accueillir de nouvelles personnes »

http://www.lopinion.fr/14-decembre-2014/matteo-salvini-je-reve-leguer-a-mes-enfants-pays-monnaie-unique-19388

Contrairement au FN qui bénéficie de l’abstention pour s’imposer, la Ligue Nord est la réelle gagnante des élections de l’an passé, devançant même Forza Italia de Berlusconi :

 « la Ligue a frôlé les 20 % en Emilie Romagne, alors qu’elle avait glané dans la région 2,6 % des voix lors des élections législatives de 2013 et 5,04 % lors des européennes du 25 mai dernier. Fait significatif, la Ligue devance largement Forza Italia, le parti de Silvio Berlusconi qui n’obtient que 8,3 % des voix. 233.000 électeurs ont voté pour la Ligue dimanche en Emilie-Romagne, soit 117.000 de plus qu’aux européennes et 164.000 de plus qu’aux législatives ».

De plus, la Ligue du Nord est à la conquête du sud et du reste de l’Italie :

 « Certes, le chemin est encore loin pour la Ligue pour s’imposer au sud. Mais dans une Italie ravagée par la crise, tout semble possible. Les derniers sondages donnent un score au niveau national inédit de la Ligue : 11,4 %, non loin de Forza Italia (14,9 %), preuve que ses idées semblent prendre pied au niveau national… ».

►Si la Ligue Nord s’inspire du FN français, l’élève tend à surpasser un peu son maître, c’est pourquoi Marine le Pen a tout à gagner à se rapprocher de Salvini. Il y a des stratégies qui pourraient servir Marine le Pen.

http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20141126trib7d7e6884b/la-ligue-du-nord-s-inspire-du-fn-et-a-le-vent-en-poupe-en-italie.html#end

Malgré tout ce 28 février 2015, alors que Marine le Pen défile aux côtés de la Ligue du Nord, du Bloc Identitaire, Pegida, Casapound et Aube Dorée, c’est la contre-manifestation qui a attiré le plus de gens. La Ligue du Nord n’a rassemblé que 13 000 personnes contre les 100 000 attendues. la contre-manifestation, elle, en a rassemblé 35 000.

http://www.courrierinternational.com/article/2015/03/01/la-ligue-du-nord-tente-de-prendre-rome

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s